CARBONATATION 

Non, la carbonatation n’a rien à voir avec l’ajout de crème et de lardons dans un plat de pâte !

Il s’agit du durcissement de la chaux après son emploi. Cette dernière, après avoir été mouillée, retourne à son état solide de roche calcaire en absorbant le CO2 de l’air (Chaux aérienne) ou l’acide carbonique présent dans l’eau (Chaux hydraulique).

« Si j’étais toi, mon chéri, je ne m’assiérais pas sur ce joli muret que tu vens de finir avant que la chaux n’aie fait sa carbonatation… Oups !… Je t’avais prévenu ! Allez, embrasse-moi, Kevin ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *