Revenir sur Terre, @RiccardoDePaoli

Cette semaine c’était la Journée Mondiale de la Terre. Je m’empresse de saisir cette occasion pour présenter Revenir sur Terre, l’entreprise au combien “éthérée” de Riccardo De Paoli.

Pas de longues considérations au sujet des enduits à la chaux, des badigeon, de l’hygrométrie ou du bioclimatisme dans cet article.

Non, juste de belles images pour simplement s’émerveiller.

J’ai relu il y a peu la page “A propos” de Faisons-le-mur.com (j’avais quasiment oublié son existence).

J’y parle de te faire voyager dans l’univers de la construction écologique. C’est dans cet esprit que je partage aujourd’hui le travail d’un artisan découvert par hasard… Au gré d’une recherche, un jour d’avril comme un autre.

J’ai du mal à garder les choses belles pour moi et là, ça aurait été impossible de ne pas en faire un petit post.

Léger comme l’air… et puissant comme le vent.

Je ne connais pas personnellement mais je suis sûr que la démarche de Riccardo De Paoli plaira à beaucoup de lecteurs de FLM.

 

Riccardo De Paoli

Ricardo est diplômé en architecture à l’École Polytechnique de Turin en 2008.

Deux ans plus tard, en 2010, il obtient un Diplôme post-master de Spécialisation et Approfondissement (DSA “Architectures de terre”) au centre de recherche internationale de la construction en terre à Grenoble (CRAterre).

Fidèle a son habitude, l’École d’Architecture de Grenoble ne produit pas des architectes comme les autres.

Aujourd’hui Ricardo est spécialisé dans l’utilisation de la terre crue et exerce en Loire Atlantique (44), entre architecture et artisanat.

Je ne m’étalerais ni sur lui, ni sur son parcours car comme je l’ai déjà dit, nous ne nous connaissons pas (encore).

La seule chose que je puisse dire est que des artisans en terre crue, nous avons la chance d’en avoir de très bons en France mais de beaux sites avec de belles réalisations comme les siennes, je n’en trouve pas souvent.

Voici donc un petit aperçu de son travail.

Sgrafitto et poésie

Participation à l’affiche de « Le Voyage à Nantes » conçue par Théo Mercier et Erwan Fichou

 

 

Magnifique enduit de terres naturellement colorées, fibres de chanvre et sables. Décoration en sgraffito et protection à la cire d’abeille.

 

 

Autre article susceptible de t’intéresser:

>>>L’art des beaux enduits décoratifs: @theartofplaster <<<

 

La beauté se cache souvent dans les détails

Enduit posé en monocouche sur support en maçonnerie de pierre, finition de surface à l’éponge, décoration en sgraffito.

terre crue lezard

Enduit terre avec insertion de nacres sur support en panneaux de roseaux, finition épongée et technique du sgraffito avec motifs d’art nouveau

Échantillon en Sgraffito et Bas-Relief, des dessins creusés révèlent les différentes couches de l’enduit par le biais des ombres et/ou des couleurs.

 

Autre article susceptible de t’intéresser:

>>> Quelle chaux pour les enduits d’intérieur ? <<<

terre crue art
terre crue art1

Enduit de terre à base de kaolin et sables fins clairs, finitions à l’éponge et sgraffito sur zone polie au galet

Un Ouvrage Architecturale en Terre (projet d’OAT) ainsi qu’un dossier rédigé par groupe d’étudiants a été l’occasion de sublimer la créativité en utilisant les connaissances acquises pendant les cours théoriques et pratiques.

 

 

Voilà pour aujourd’hui.

Je ponctue cette rêverie en t’informant que Ricardo De Paoli enseigne ponctuellement au centre de formation MRF de Riaillé, ainsi que dans diverses Écoles d’Architecture (plus d’infos sur son site www.Revenirsurterre.com).

Si tu es intéressé par son travail, n’hésite pas à le contacter et à aller faire un tour sur la page de son site ou de son Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *