Le guide pour trouver sa formation en éco-construction 

En France comme ailleurs, le développement durable a poliment laissé sa place à la transition écologique et malgré les Grenelles et autres COP21+, les consciences n’évoluent que trop lentement. Bien sûr, je vois de plus en plus d’acteurs de la construction écologique, on parle de chanvre, de bilan carbone et de matériaux biosourcés, toutefois cela reste encore marginal pour le grand public. Les informations à ce sujet sont assez peu diffusées, surtout lorsqu’il s’agit d’orientation professionnelle. C’est pourquoi je vais tenter de recenser et de décrire ici l’ensemble des formations en éco-construction qu’elles soient diplômantes, qualifiantes ou juste bousculantes. Alors, si toi aussi tu t’es déjà demandé ce qui te retenait d’aller étaler de l’argile sur des bottes de paille, d’apprendre à construire une maison en ossature bois, ou à enduire une salle de bain en tadelak, cet article va peut-être devenir la pelle de sable qui fera déborder la bétonnière de ta motivation.

La construction écologique l’avenir du bâtiment

L’éco-construction étant parfois une notion un peu vague, sache que pour moi elle englobe les matériaux dits « écologiques » comme la chaux, la terre crue, le bois, la pierre ou le plâtre. J’y intègre les produits biosourcés ainsi que les techniques du bâti ancien comme les enduits traditionnels et les peintures naturelles.
Doit-on dire éco-construction ou construction écologique ?
Aucune idée ! Moi je préfère la première option, il y a moins de lettres ! 😅
Plus généralement, l’écoconstruction s’attache à l’édification de bâtiments respectant au mieux l’environnement, mais aussi la santé et le confort des artisans et des habitants.
Pour une première approche de ces facteurs, tu peux aller voir ma série de vidéo sur le bioclimatisme.

Concernant l’objet principal de cet article, je ferai le distinguo entre plusieurs types de formations. Celles que l’on suit en sortant des études, celles que l’on fait au sein de son entreprise pour se spécialiser, grâce au FONGECIF et celles qui nous changent la vie. Ces dernières, plus bouleversantes, restent celles qui me tiennent le plus à cœur puisque je les ai embrassées plusieurs fois.

Je passerai en revue les différentes manières de suivre ces enseignements qui ébranlent nos certitudes et nous font prendre une part de risque. Celui d’aller vers ce nouveau monde en construction… écologique (ça y est, j’ai placé mon slogan ! 😜)

Ces apprentissages chamboulent notre quotidien parce qu’une grande partie des personnes qui les pratiquent sont en reconversion professionnelle et cherchent un changement radical. Mais aussi parce qu’elles nous amènent dans l’arène d’un cirque qui reste encore à bâtir.
Je ne parlerai donc pas aujourd’hui de formations telles que :

  • Maîtriser l’énergie dans les bâtiments ;
  • RT 2012 et RT 2020 ;
  • Audit énergétique du bâtiment…

Car ces dernières impliquent que l’on soit déjà familiarisé avec le sujet. 

formation éco-construction guide

L’OPEC, le cursus en éco-construction qualifiant

Sous le titre d’Ouvrier Professionnel en Écoconstruction se cache actuellement la formation en éco-construction la plus complète dans le domaine. Ce titre créé par la Fédération Ecoconstruire a été reconnu comme une certification professionnelle de niveau V (type CAP/BEP) en février 2017, après quatre années d’efforts et de promesses. Cette formation est enregistrée au Répertoire National de Certification Professionnelle (RCNP) et offre ainsi un diplôme national qualifiant.
Elle apprend à :

  • Réaliser des travaux de maçonnerie pour bâtir ou rénover des habitats individuels ou collectifs restreints.
  • Veiller à allier économie d’énergie, performances thermiques, respect de l’écosystème grâce à l’optimisation de l’isolation, de l’étanchéité à l’air et à l’eau et de l’architecture.
  • Utiliser des matériaux géologiques, biosourcés ou issus de la déconstruction pour garantir l’équilibre entre isolation et inertie, la régulation de l’humidité et le confort thermique en été comme en hiver.
  • Pratiquer une veille sur les évolutions techniques et les qualités physiques et environnementales des matériaux.
  • Contribuer à la bonne coopération sur les chantiers grâce à la connaissance des règles professionnelles et de sécurité.

Article complémentaire pour plonger dans le sujet : 

Chaux aérienne ou Chaux hydraulique | Laquelle choisir ?

 

Ensuite, l’OPEC est composé de quatre blocs d’activités :

  1. Préparation et organisation sur le chantier.
  2. Réalisation et rénovation d’ouvrages de maçonnerie banchés ou par éléments (terre, pierre).
  3. Montage d’une ossature-bois, installation d’un plancher ou d’une charpente simple en bois.
  4. Réalisation ou reprise d’une isolation, mise en œuvre d’enduits (matériaux bios ou géosourcés).

Certains objectent que l’OPEC ne forme que de futurs salariés et non pas des artisans, car la création de devis et les différents statuts professionnels n’y sont pas abordés. C’est une critique recevable, d’autant plus que les boîtes en place dans ce secteur ne courent pas (encore) les rues. Néanmoins, j’ai eu la chance de suivre leur cursus et je l’ai trouvé déjà très complet pour mes standards.

L’OPEC est réalisable dans toutes les structures associées à la Fédération Ecoconstruire. La plupart de ces structures permettent aussi de passer la formation OPRP (Ouvrier Professionnel en Restauration du Patrimoine).
Quand je me suis formé en 2013, il a fallu que je déménage d’Alsace en Isère, car il n’y avait que 3 centres qui offraient cette formation. Aujourd’hui, leur nombre a plus que doublé (même si le Grand Est reste malheureusement à la traîne)

Pour plus de détails, je t’invite à cliquer sur le nom des centres ci-dessous :

Formation écoconstruction

APLOMB, Isère

LE GABION, Hautes-Alpes

MFR DU VAL D'ERDRE - RIALLLE, Loire-Atlantique

NORIA & CIE , Loire-Atlantique

BATIPOLE, Aude

ECLIS, Côtes-d'Armor

PASSERELLE, Hérault

Il faut compter 8 à 9 mois et entre 11000€ et 15000€ pour suivre cette formation. Toutefois, la Région, Pôle-Emploi, le CPF ou d’autres organismes peuvent la financer jusqu’à 100 % ! Ça vaut franchement le coup de se renseigner avant de se plaindre que le système va mal. 


Formation ecoconstruction etrre

Les spécialisations en matière d’éco-matériaux

Formations à la construction en terre crue

Chez les petits nouveaux, mais très expérimentés et qualifiés, il y a l’association LESA (Liens, Enseignement, Sens et Autonomie) dans la Drôme qui a lancé une longue formation en construction écologique entièrement dédiée à la construction en terre crue. C’est une première en France et rien que cela attise la curiosité.
Le programme « Construire en terre » se compose de 5 parties, elles-mêmes subdivisées en 11 unités :

  1. Matériaux et filières 
    1. Préparer la terre pour en faire des matériaux
    2. Produire des briques de terre crue moulée, comprimée ou extrudée
  2. Second œuvre finitions 
    1. Enduire
    2. Design intérieur
    3. Éléments décoratifs
  3. Maçonnerie porteuse 
    1. Bâtir en bauge
    2. Bâtir en pisé
    3. Bâtir en brique
    4. Fabriquer des coffrages pour le pisé
  4. Diagnostic et entretien du bâti terre 
    1. Entretenir, réparer, rénover, restaurer les bâtiments et les enduits en terre
  5. Activité économique 
    1. Développer une activité économique

Ci-dessous une interview de Michel Philippo, co-créateur de LESA (pardonne la pauvre qualité audio, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis cette interview) 


Formations à la construction en paille

Le Centre National de la Construction Paille (CNCP) dans le Loiret est une association créée en 2013 pour sauvegarder le patrimoine architectural de la maison Feuillette et de son hangar.
Elle délivre la formation Pro-Paille tout comme d’autres organismes de formation accrédités par le Réseau français de la Construction Paille (RFCP) cités plus haut (Aplomb, Gabion, MRF, etc.).
Ses objectifs sont les suivants :

  1. Acquérir les connaissances et les bonnes pratiques de mise en œuvre des bottes de paille dans des structures bois adaptées, décrites dans les Règles Professionnelles CP 2012.
  2. Apprendre les bases de la thermique et de la physique du bâtiment.
  3. Savoir communiquer et expliquer aux autres acteurs de la construction les détails de cette technique.

Les autres formations en construction durable

Les organisations suivantes étant beaucoup plus nombreuses que les grands centres de formation, je t’invite à m’informer de l’existence de celles que tu connais ou que tu as pratiquées. Cela me permettra d’être le plus exhaustif possible dans ma liste d’acteurs permettant de se former à l’éco-construction.
Donc si tu as fait un stage d’application d’enduit naturel, de montage de pierres sèches, de peinture à la chaux, etc. N’hésite pas à me dire où c’était, dans quelle structure et surtout si l’expérience t’a plu. Je ne manquerai pas de les citer également.

OIKOS en Rhône-Alpes

Dans le domaine de la construction et de la rénovation écologique, OIKOS est certainement une pionnière ! Entre mille projets, annonces et offres d’emploi, leur site est une mine d’or.

En plus des ressources gratuites et des ateliers pédagogiques, tu y trouveras des formations longues et courtes sur l’énergie, la construction en paille, les enduits naturels à la chaux et à la terre ou le montage de four à pain. Si tu habites la région lyonnaise, c’est une adresse incontournable ! 

Envie de te former aux techniques d'éco-construction :

Clique ici pour Devenir plus Autonome !

Solutionera de Goulven Bazire

Accessible depuis janvier 2019, la formation Solutionera a été créée aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Son programme est pensé pour permettre à ses élèves de ne pas stagner au stade de la simple aspiration à une construction plus durable. Il pousse à la planification et à l’action afin d’obtenir l’accomplissement du projet de maison écologique ou d’une rénovation avec écomatériaux.
Le programme se déroule ainsi en 4 étapes :

  1. Le rêve, c’est-à-dire la projection claire du résultat désiré.
  2. La conception ou le plan à établir pour atteindre ses objectifs.
  3. L’exécution et la pratique.
  4. La célébration (vivre dans sa maison).

Goulven propose de se former à travers 3 formats différents :

  • en ligne avec un webinaire toutes les 2 semaines animé par des professionnels ;
  • en présentiel en compagnie d’experts et d’autres élèves ;
  • dans un camp d’été (au centre écologique de Terre Vivante) avec 80 % d’atelier et 20 % de théorie issue des cours en ligne.

Concernant le financement, Solutionera te propose même de t’accompagner pour obtenir l’aide des OPCO, du CPF ou encore du pôle emploi.

Si tu veux plus de détails sur Solutionera, tu peux visionner l’interview que j’ai réalisée avec son fondateur Goulven.

Centre de formation Ghara à Nantes

Le centre Ghara propose des formations en éco-construction depuis 2020. Trois d’entre elles sont destinées aux particuliers :

  • photovoltaïque autonome ;
  • conception bioclimatique ;
  • ossature bois.

11 autres programmes existent pour les professionnels. Celles-ci sont principalement demandées par les architectes, les promoteurs immobiliers et les artisans.
Les programmes sont de courtes durées et se suivent généralement en 2 jours. L’ambition de Ghara est de convaincre tous les corps de métier du bâtiment et les particuliers à faire cette transition vers une construction plus éthique et durable en s’inspirant du savoir-faire traditionnel.
La formation est certifiante, ce qui veut dire que l’obtention de subvention d’OPCO, ou du pôle emploi est possible.

N’hésite pas à consulter mon échange avec Hugues Verneau, président de Ghara. 

Centre de formation en Patrimoine bâti et éco-construction à Assier

Assurées par Jean-Pierre Vermande, les formations de ce centre ont pour vocation de transmettre à ses stagiaires un autre regard sur l’architecture paysanne. Situé au cœur du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, ce centre de formation en bâti ancien et éco-construction apprend depuis 2008 les techniques de :

  • Taille de Pierre ;
  • Maçonnerie Pierre Sèche & Pierre Hourdée ;
  • Enduits « chaux-chanvre » et badigeons ;
  • Pose de Lauzes calcaires.

Le fondateur du centre est engagé depuis plus de 40 ans dans la mise en valeur du patrimoine rural et culturel. Il a obtenu l’agrément des Bâtiments de France pour travailler sur les monuments historiques. À travers ses programmes, tu pourras assimiler les pratiques artisanales issues de la culture paysanne pour restaurer de manière responsable le patrimoine bâti rural.

Mes formations en éco-construction

À mon niveau, j’ai aussi décidé de proposer des accompagnements pour permettre au plus grand nombre de maîtriser les techniques d’enduit et de peinture naturelle.

Contrairement aux formations présentées dans cet article, celles de Faisons-le-mur sont entièrement accessibles en ligne, mais pas forcément toute l’année, car j’offre un suivi de chantier personnalisé à chaque participant. Alors, si tu ne veux ne pas manquer la prochaine cession, abonne-toi à la newsletter.

En attendant, la bonne nouvelle c’est que tu peux dès maintenant et totalement gratuitement accéder à 6 cours en vidéo durant 6 jours pour apprendre à maîtriser les enduits à la chaux : 

Les FORMATIONS VIDÉO GRATUITES 

de Faisons-le-mur.com

Maîtrise les enduits à la chaux avec 6 jours de cours vidéos didactiques & inédits par email

Évite les erreurs de débutants et gagne du temps dans tes recherches en recevant une vidéo de cours par jour durant 6 jours. 

Un condensé sans charabia et sans superflu de tout ce que j'aurais aimé savoir à mes débuts pour réaliser des enduits de caractère le coeur léger et le sourire aux lèvres

Tu trouveras également plein de ressources à télécharger pour t’initier à la peinture écologique ou à l’enduit naturel, ainsi qu’un guide pour vaincre naturellement les problèmes d’humidité dans les anciennes bâtisses.

Pour conclure cette première partie dédiée aux formations en éco-construction. J’ai volontairement omis de citer l’AFPA ou le GRETA qui, même s’ils proposent des cursus similaires, le font (souvent) d’une manière moins passionnée et donc moins convaincante. D’après ce que j’en sais, il y manque un peu de cœur. J’aborderai dans un article complémentaire la multitude de formations et de stages dispensés par les acteurs de terrains que peuvent être les artisans, les fournisseurs de matériaux écologiques, ou les associations engagées dans la survie des savoirs traditionnels et patrimoniaux. 

découvre 40 recettes de peintures et enduits écologiques :

  • Michel PHILIPPO says:

    Merci pour la communication sur notre formation longue sur la terre crue

  • Article très intéressant !! Hâte de lire “Les formations de terrain” !! Bravo ! 🙂

    • Eco.didaqt says:

      Merci June, ça fat énormément plaisir d’avoir des retours positifs sur son travail 😀 Que le Dieu des éco-didactes veilles sur toi !!! ;D

  • Bonjour! Pourquoi certaines parties sont barrées?

    • Eco.didaqt says:

      Bonjour Liliangy,
      effectivement certains liens sont barrés, pourtant dans mon éditeur wordpress il apparaissent normalement.. Ce doit être un petit bug.. Je vais regardé ça de plus près dès que possible.
      Merci de m’avoir prévenu 🙂

      Bonne soirée!

      Gautier

      • Merci pour ton retour, je pensais que c’était fait exprès, d’où mes interrogations! Bravo pour ton travail! Ton site va en inspirer certains c’est sûr!

  • Bonsoir Gautier,
    Merci pour cet article intéressant.
    En plus de celle de LESA, j’ai vu qu’il y avait aussi une formation longue maçon terre crue chez Noria & Compagnie.
    J’aimerai bien avoir un retour sur ces deux formations, et comprendre leurs différences et avantages.
    Quelqu’un aurait-il participé à l’une ou l’autre ?
    Merci pour votre retour.

  • Gautier, merci pour cet intéressant article!
    En plus de la formation longue terre crue de LESA, Noria & Cie en a aussi une maçon terre crue.
    D’ailleurs comme je cherche à me former en construction en terre crue, je suis preneur de conseils sur ces deux formations, si certaines personnes ont des retours, connaissent leurs avantages et différences s’il vous plaît écrivez moi.
    Merci d’avance.

  • Bonjour,
    Nous cherchons un professionnel en écoconstruction pour assurer une formation d’un mois (octobre 2019) à Bourges. Il s’agit de former des personnes qui sont novices dans le bâtiment afin qu’ils puissent ensuite intégrer un chantier de restauration d’une ancienne école en habitat senior partagé. Ils auront à effectuer l’isolation intérieure du bâtiment en matériaux biosourcés.
    Vu votre article sur la formation en écoconstruction, vous avez peut-être des ressources, contacts, idées … ou disponibilités.

    • Eco.didaqt says:

      Bonjour,

      Je n’ai pas d’idée mais je vais y réfléchir.
      Si vous voulez, donnez-moi des infos plus précises quant au lieu, à la structure, à l’asso…
      Un lien vers un site internet et je pourrais relayer sur la page FB du blog.

      Bien à vous 🙂
      Gautier

  • Hello,

    Je confirme que la formation du Gabion est de très bonne qualité, j’ai fait l’OPRP j’y ai appris des tonnes de choses passionnantes, avec le coeur ! Michel Filipo est d’ailleurs venu nous enseigner des savoir-faire avec la terre 🙂

    Bravo Gautier pour ce que tu fais, ça me donne envie de collaborer avec toi, je ne sais pas encore comment mais bravo en tout cas, c’est super !

    • Eco.didaqt says:

      Salut Cédric,
      Merci pour ta contribution 🙂
      Je te recontacte sous peu par e-mail 😉
      Gautier

  • Bonjour Cédric,
    Merci pour ton site ou tu communiques avec passion sur l’écho construction.
    je cherche après un parcours professionel de 35ans dans les métiers de la mode oui oui 🙂 à me reconvertir dans cet univers que j’affectionne depuis toujours du haut de bientôt mes 56ans , avec une idée qui me tarode depuis pas mal de temps pour le bien être et la vie des séniors .
    j’aimerais connaitre votre point de vue, si cela vous semble cohérent, réalisable .
    J’ai eu la chance de gratter les murs , la pierre , la chaux pour réhabiliter en partie une petite maison en bourgogne que j’avais acheté il y a pas mal d’années.
    j’ai beaucoup de respect pour ces métiers manuels respectueux de l’environnement, et des personnes . j’aimerais apporter une participation lors de chantiers participatifs prochainement je l’espère.
    j’ai vu plus haut que Martine recherchait des infos pour réhabiliter une école pour une maison de vie commune pour seniors.
    Merci encore pour ton travail ,
    et espère partager avec d’autres mes envies, rêves de vivre l’habitat autrement.
    Bien à toi,
    Corinne

    • Eco.didaqt says:

      Bonjour Corinne,

      Effectivement, il ne vous aura pas échappé que vous n’avez pas le profil type pour ce genre d’activités.

      Le bâtiment reste un milieu rude et bien que les moeurs changent positivement, les réalité de terrain évoluent peu :
      Les manipulation de charges lourdes est inévitable, les postures sont inconfortables et la bière chaude 🙂

      Cependant, cela ne devrait pas avoir de prise sur votre souhait. Si vous voulez tenter l’aventure, allez-y !!! 😀
      Pour vous faire une idée, participez à des chantiers participatifs (TWIZA), c’est le meilleur chemin.

      Professionnellement, de plus en plus de femmes rejoignent le mouvement de la construction écologique.
      Je vois qu’il y a une place à prendre dans les domaines décoratifs et artistiques (peintures, enduits fins…) qui sont légèrement moins pénibles.
      (Mais je crois que vous cherchez autre chose… )

      Après, pour ce qui est de la reconversion, courant janvier je parlerai d’un projet excellent dans ma newsletter. C’est un ami à moi qui accompagne les reconversions vers les métiers éthiques, pleins de sens et “régénérants”.
      Il a une approche particulière et cela pourrait vous correspondre, je pense.

      Si vous le souhaitez, rejoignez la newsletter et voyez par vous-même : https://faisons-le-mur.com/newsletter/

      Et si vous avez des questions particulières sur la filière, écrivez-moi et je vous donne mon numéro de téléphone pour un échange plus constructif ( gautier@faisons-le-mur.com)

      Bonnes fêtes 😀

      Gautier

  • Darel Ibinga says:

    Merci mec ! C’est super. Ca file la passion 😉

  • Bonjour Gauthier, ton site est une mine d’informations, merci, merci, merci. C’est un plaisir de te lire!

    • EcoDidacte says:

      Le plaisir d’être lu est plus grand encore 🙂

  • Bonjour

    Je voudrais postulé pour faire une formation et me former sur le métier,j’ai put constater qu il et très enrichissant donc je suis intéressé .

    Cordialement Madame Makaci

    • EcoDidacte says:

      Bonjour,

      Si c’est pour une formation diplômante il faudra vous adresser aux centres directement. Par contre si vous souhaitez acquérir de bonnes base pour votre propre compte, vous pouvez visiter cette page :
      https://faisons-le-mur.com/ressources/

      Bonne continuation !

      Gautier

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >