Construire une maison en Chanvre avec Pierre-Yves Normand 

Le chanvre, cette plante issue de la famille des Cannabaceae commence à intéresser de plus en plus de personnes et surtout, de plus en plus d’industries. Ressource abondante aux propriétés thermiques, acoustiques et hydrique incroyables, le chanvre et particulièrement la chènevotte, partie ligneuse de sa tige, coche toutes les cases pour décrocher la palme du meilleur matériau écologique. À tel point, qu’il est presque possible aujourd’hui de construire entièrement une maison avec du chanvre cultivé. C’est d’ailleurs ce qu’a fait Pierre-Yves Normand, expert de la culture et de la transformation du chanvre légal en France depuis 18 ans et fondateur de l’association Bretagne Chanvre Développement. Je partage donc avec toi son témoignage captivant sur l’utilisation et l’avenir de cette fibre végétale aux qualités multiples dans l’écoconstruction.

Le prix d’une maison en chanvre

Béton, panneau, laine, enduit et même parpaing, tout est possible avec le chanvre.  

Quelques chiffres sur le chanvre et la construction en France 1 :

  • Avec 40 000 tonnes de chènevotte par an, la France est le leader européen de sa production et celle-ci est sur le point de doubler.
  • Il existe 6 chanvrières sur le territoire qui gèrent en moyenne 17000 hectares par an, c’est une filière sans chimie, sans irrigation, renouvelable tous les ans.
  • 1 hectare de chanvre absorbe 15 tonnes de CO2 par an.
  • La construction en chanvre est encadrée par les règles professionnelles
  • C’est un matériau biosourcé économique, écologique et écoresponsable.

Selon Pierre-Yves, pour construire une maison de 100 m² il faut environ 100 m3 de chanvre pour 20 cm d’épaisseur (en l’utilisant du sol au plafond). Et 100 m3 représente une production d'un hectare. Donc, un hectare de chanvre = une maison !

Je me doute que tu ne possèdes pas un hectare de chanvre, mais cela montre bien qu’en France nous en produisons suffisamment pour satisfaire les besoins du bâtiment. Deux villages olympiques construits en béton de chanvre réclameraient 7500 t de chanvre, soit seulement 20 % de la capacité de production annuelle française.

Oui, mais voilà, les écomatériaux ont la réputation d’être beaucoup plus cher, cependant, sur une isolation chanvre qui va coûter 20 000 €, tu subiras seulement 1000 € de surcoût lié au matériau. Le prix de la main-d’œuvre lui sera compensé par sa facilité d’utilisation. Donc, même si le matériau coûte 30 % plus cher sur la facture, celle-ci n’augmentera pas de 30 %. Puis, au bout d’un an, on gagne en confort et en économie d’énergie. Par exemple, pour un logement construit avec du chanvre de 150 m2, le coût du chauffage revient à 80 €/an.

Si l’on souhaite aller encore plus loin dans l’utilisation de cette fibre végétale incroyable, on peut également l’utiliser en décoration avec des parements muraux. Pour donner du cachet à son intérieur avec des tapisseries en tissu de chanvre. La toile de chanvre s’achète à 12 € ou 14 € le m2, donc parer une chambre ou un séjour de toile tendue ne vous reviendra pas cher avec cette belle matière. 

PIERRE-YVES NORMAND EXPERT DE LA CULTURE DU CHANVRE LÉGAL EN FRANCE

« La démarche d’opter pour une construction écologique assure non seulement de hautes performances en régulation d’hygrométrie et thermique, mais c’est aussi un geste pour être mieux dans sa maison, mieux dans sa tête et mieux dans sa vie. »
construire en chanvre

L’alliance parfaite : construire une maison en chanvre et chaux

Pour les mortiers et bétons de chanvre minéralisés avec de la chaux, les techniques de mise en œuvre sont multiples :

  • montage de blocs préfabriqués ; 

  • remplissage ou projection sur structure porteuse ; 

  • application d’un enduit isolant sur une surface maçonnée. 

Pierre-Yves, de son côté, a commencé à cultiver du chanvre pour d’abord isoler sa maison. Pour cela, rien de plus simple, réaliser un enduit isolant chaux-chanvre en bétonnière demande :

  • 2 seaux d’eau ; 

  • 2 seaux de chaux ;

  • 4 seaux de copeaux de chanvre.

Pour faire un enduit isolant, il faut 6 cm à 15 cm d’épaisseur. On peut ensuite réaliser un enduit de finition avec des copeaux de chanvre plus fins. 

Au niveau de la dalle de sol, on peut aussi mettre un enduit chaux-chanvre de 20 cm sur un hérisson de gravier de 40 cm, avec une chaux un peu différente. Une chaux hydraulique, car elle va sécher et durcir plus vite. Elle n’aura pas la même capacité à réguler l’hygrométrie, mais, ce n’est pas l’important, ce que l’on cherche à cet endroit, c’est de la stabilité au niveau de l’embase. 

En résumé, ta maison écologique peut se composer de : 

  • dalles chaux-chanvre ; 

  • murs chaux-chanvre en parpaings ou en branchages sur l’ossature bois, ou bien enduit à la main sur un mur ancien ; 

  • d’un plancher garni de copeaux bruts de chanvre enrobés de lait de chaux ;

  • de rampants de toiture finie avec de la laine de chanvre. 

Grâce à toutes ces techniques, il est possible de se retrouver véritablement dans un cocon de chanvre.

Article complémentaire pour plonger dans le sujet : 

Isolation par le Chanvre : la Solution Miracle

Le parpaing de chanvre pour des fondations solides et saines 

Pour construire une maison, on a besoin d’une structure porteuse. Le chanvre, aujourd’hui, n’est pas porteur. C’est pourquoi on monte des ossatures bois et l’on vient mettre de la chaux-chanvre à l’extérieur avec un banchage. On utilise de l’OSB avec un film polyane autour, ce qui fait qu’on peut démouler le béton de chanvre très facilement.

Petite astuce : lorsque le mélange chaux-chanvre sort de la bétonnière, il est assez liquide. Alors, avant de couler le mélange entre ces banches, on met le polyane en dessous et l’on va récupérer le lait de chaux. Ce qui fait qu’on n’aura pas besoin de trop tasser le mortier au bâton, ce qui est long et fastidieux.

On vient ensuite enlever les banches au bout d’une journée environ, on fait le tour de la maison, puis on monte au-dessus. En somme, pour ces fondations (en dehors du bois) il nous faut :

  • du copeau de chanvre ; 

  • de la chaux ;

  • de l’eau et c’est tout !

Maintenant pour améliorer le système de séchage, il existe des parpaings de chanvre, des briques déjà préfabriquées. On peut venir les installer entre les montants de l’ossature bois. Cette préfabrication facilite la mise en œuvre rapide et à grande échelle de maison en chaux-chanvre. C’est un petit peu plus coûteux.

Après, on peut aussi utiliser sur ces parpaings de chanvre l’enduit de finition que l’on souhaite : à la terre ou à la terre-chaux. On peut même venir mettre de l’OSB, ou du lambris si l’on a pensé auparavant à installer un tasseau.

Les propriétés d’isolation thermique et acoustique du chanvre

Ce matériau végétal unique présente des performances thermiques, acoustiques et hygrothermiques inégalées. Construire sa maison en chanvre, c’est l’assurance de réaliser de grosses économies d’énergie et la garantie d’un meilleur confort. 

Le secteur du bâtiment est resté souvent focalisé sur la seule isolation et l’étanchéité à l’air. Mais avec le réchauffement climatique, il est urgent de favoriser une autre approche pour apporter une qualité de vie l’été dans nos maisons. Le béton de chanvre possède la caractéristique unique d’agir comme un climatiseur naturel toute l’année. Il amortit les variations thermiques et hygrométriques des bâtiments. En somme, il est capable de prendre la chaleur en journée et de la rendre la nuit. Pour du bioclimatique, c’est vraiment un matériau exceptionnel. 

En outre, l’excellente capacité d’absorption phonique du chanvre est si connue, que les studios d’enregistrement ne s’en passent plus ! Tu veux d’autres raisons pour te convaincre d’opter pour cet écomatériau ? En voici :

  • il résiste aux rongeurs ;

  • ne brûle pas ;

  • limite les problèmes de condensation et de moisissures sur les parois ;

  • ne contient pas de COV et de pesticides ;

  • possède une stabilité sismique et une architecture légère (béton de chanvre + ossature bois) : 400 kg/m3, contre 2,5 t/m3 pour le béton.

De ce fait, la réduction drastique de l’utilisation des techniques embarquées lourdes (VMC double flux, etc.), permet de réduire les coûts de construction.

maison chaux-chanvre

Le chanvre, l’avenir de la construction écologique

Demain, nous allons certainement voir s’ériger des structures en impression 3D sur lesquelles on viendra projeter du chaux-chanvre

Pierre-Yves pense que c’est le futur du chanvre. Car nous avons abordé la méthode classique à la bétonnière pour le tartinage sur les murs, ou le remplissage de coffres. Mais, il y a également des machines et des entreprises qui peuvent venir avec de grosses projeteuses pour effectuer ce travail. Concrètement, ils utilisent une lance qui envoie le copeau de chanvre et 2 autres lances sur les côtés pour projeter le lait de chaux. Ce qui permet de coller ce lait de chaux sur le mur et de remplir des interstices. 

Donc, depuis qu’on a commencé à redécouvrir le chanvre, les nouvelles méthodes sont aujourd’hui complètement au point pour construire une maison 100 % chanvre. Il existe aussi des plaques de parement 8 cm qu’on peut venir fixer au mur d’un garage, par exemple. Même chez Leroy Merlin, on commence à trouver ce genre de choses. 

Question durée de vie, à titre d’exemple, le premier parpaing de chaux et de chanvre, qu’a fabriqué Pierre-Yves en 2001 a passé 18 ans dehors, et il n’a pas bougé ! Un petit peu de ciment en plus et on n’est pas loin d’avoir des parpaings porteurs. Ce qui ferait que n’importe quel artisan sachant monter une maison brique sera capable de construire une maison chanvre. Selon Pierre-Yves, il ne fait aucun doute que cela va se développer, une fois que certains lobbies seront détrônés par l’intelligence collective des particuliers, comme toi. 

Pierre-Yves Normand expert de la culture du chanvre légal en France

« La démocratisation du chaux-chanvre, dans 10 ans on y est, je peux vous le garantir. »


En définitive, tu l’auras compris, le futur, c’est la maison en chanvre et l’on a déjà un orteil dedans. Je remercie Pierre-Yves Normand pour son intervention très enrichissante qui, je l’espère, t’aura rassuré sur l’emploi de ce matériau révolutionnaire. Si tu es intéressé par la filière du chanvre, tu peux aussi jeter un œil sur le Facebook de l’association Bretagne Chanvre Développement ou contacter directement Pierre-Yves. Tu y découvriras les différentes applications légales de cette plante exceptionnelle et bonne pour la planète.

1- https : //www.construire-en-chanvre.fr/documents/pdf/communication/rapport_filiere_chanvre_construction_2019-03.pdf 

découvre 40 recettes de peintures et enduits écologiques :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>