Isolation par le Chanvre : la Solution Miracle 

Tu bâtis et tu te demandes quel type d’isolation thermique choisir pour ta maison ? Ou alors tu effectues une rénovation et tu veux une isolation écologique pour faire des économies d’énergie et d’argent ? J’ai la solution magique pour toi : le chanvre. Tu le sais déjà si tu me lis régulièrement, le chanvre (ou cannabis sativa) m’a littéralement conquis. Parmi les qualités exceptionnelle de ce matériau biosourcé, on trouve sa capacité d’isolation thermique et phonique fabuleuse. Lis ce qui suit, tu vas comprendre pourquoi l’isolation par le chanvre est LA solution à ton problème de bâti !

Le chanvre, l’isolant thermique qui assure

Cette plante est un trésor de la nature pour le secteur de la construction (et dans bien d‘autres domaines aussi d’ailleurs). Il s’agit d’un excellent isolant thermique et phonique. Aujourd’hui, j’ai envie de te parler plus longuement de ces propriétés. Pourquoi le chanvre est-il un matériau d’isolation écologique idéal pour une maison ?

Un matériau bio qui garde longtemps la chaleur

On va entrer un peu dans le détail technique de ces propriétés isolantes et parler chiffres. Calculons ensemble la valeur U courante du béton de chanvre (un mélange de chanvre et de liant, souvent de la chaux). La valeur U est le coefficient de transmission thermique qui donne les caractéristiques d’une construction en terme de déperdition d’énergie thermique par unité de temps. Elle dépend de la surface de la construction et de l’écart de température entre intérieur et extérieur. Plus cette valeur U est basse, plus l’isolation est performante. Si tu veux un bon repère, sache que le label Minergie exige une valeur inférieure à 0,2 W m² ° C pour les murs extérieurs.

Imaginons un béton de chanvre avec une masse volumique courante de 330 kg au m³ et qui fait 50 centimètres d’épaisseur. Son coefficient de transmission thermique U est de 0,18 W m² ° C. En gros, le béton de chanvre est un matériau qui garde longtemps la chaleur. Idéal en hiver !

Une isolation écologique pour l’été

Quid de l’isolation thermique en été ? Si le béton de chanvre garde longtemps la chaleur, est-ce que ça veut dire que les murs sont des surfaces brûlantes quand il fait chaud ? C’est tout l’inverse. Le béton de chanvre a une faible diffusivité thermique, c’est-à-dire que la chaleur se propage lentement à travers sa structure. Très, très lentement par rapport au béton armé : trois fois moins vite. Compte dix heures de déphasage en moyenne. Ce n’est pas pour rien que la résistance thermique de ce matériau est conforme à la Réglementation Thermique 2020. L’isolation par le chanvre a vraiment de beaux jours devant elle.

https://www.youtube.com/watch?v=DQpQucv9Oq4&t=25s
La filière de la production de chanvre est largement sous-estimée en France. Plus d’infos..

Une isolation thermique été comme hiver

Ça va plus loin que ça. Le béton de chanvre amortit les variations thermiques (action passive), mais il fait aussi office de climatiseur, été comme hiver (action active). Je t’explique pourquoi.

Comme tous les matériaux « verts » d’origine végétale, le chanvre est perméable à la vapeur d’eau. Il respire et continue de « vivre » même après sa récolte et son utilisation sous forme de béton dans le bâti. Ça signifie qu’il absorbe l’humidité dans sa structure et qu’il la stocke. Le chanvre est un peu comme un épiderme qui est constitué d’un réseau de pores en action ! Lorsqu’il y a des variations de températures en extérieur, la vapeur d’eau contenue dans le chanvre change d’état. Ce phénomène provoque des effets de chaleurs latentes : les parois chauffent en hiver et se rafraîchissent en été. Bref, une paroi en béton de chanvre produit, stocke et échange des calories avec son environnement dans les moments les plus pertinents.

C’est le matériau idéal pour la construction de maisons passives, sans besoin énergétique de chauffage et de climatisation.

Les différents types de chanvre pour l’isolation

Isolation de toiture, isolation extérieure, isolation de combles, de garage, de sous-sol… le chanvre s’adapte à tous les besoins. Lorsqu’il est employé dans la construction, il se présente sous différentes formes. Passons-les en revue ensemble.

Le béton de chanvre : construction et rénovation bio

C’est la vedette dans la liste des isolants naturels. Le béton de chanvre est un mortier qui est fabriqué à partir de particules de chènevotte, la partie ligneuse de la plante. On mélange celles-ci à de l’eau et à un liant, le plus souvent de la chaux. Le béton de chanvre permet de construire des murs naturellement isolants : pas besoin de couche d’isolation supplémentaire, contrairement aux murs en béton classique. Tu peux aussi t’en servir comme enduit sur des surfaces existantes.

Attention, le béton de chanvre n’est pas porteur. Tu dois le couler dans une ossature en bois.

Le dosage de chènevotte, d’eau et de chaux peut varier selon le type d’isolation par le chanvre que tu veux utiliser. Ça permet de fabriquer des mortiers différents adaptés à des usages variés. Par exemple, un enduit pour l’isolation d’un mur de ton garage. Ou alors, la construction des murs de ta nouvelle maison en béton de chanvre pour une isolation thermique extérieure et intérieure performante. On peut aussi procéder à l’isolation thermique du sol et du plafond, à l’isolation thermique de la toiture, etc.

Le béton de chanvre est bien adapté à la construction de bâtiments petits et moyens. Il faut en effet prendre en compte la portance de la structure en bois.


Autre article qui t’intéressera :

Le Béton Romain et ses insaisissables secrets


Les panneaux en laine de chanvre : toit et murs écologiques

Les panneaux ou les rouleaux en laine de chanvre sont fabriqués avec les fibres semi-rigides du cannabis sativa. Celles-ci remplacent très efficacement les matériaux traditionnels d’origine minérale, comme la laine de verre et la laine de roche. Elles ont en effet la même conductivité thermique. Leurs tailles et leurs épaisseurs variables permettent de les adapter à la configuration du bâti à isoler. On les utilise plutôt pour l’isolation thermique d’un plafond, d’une toiture ou d’un mur.

Tu as déjà vécu l’enfer d’isoler toi-même une partie de ta maison ou celle d’un ami ? Alors tu sais ce que c’est que de travailler dans un milieu saturé en particules volatiles de laine de verre. C’est super irritant et, en plus, c’est cancérigène. Oublie tout ça avec la laine de chanvre. Elle n’agresse pas la peau ni les muqueuses et on ne lui attribue à ce jour aucun effet funeste pour la santé. Les ouvriers du bâtiment l’adorent !

Les blocs de chanvre préfabriqués : une maison écologique en un rien de temps

Grâce aux blocs de chanvre préfabriqués, tu peux construire ou rénover ta maison très rapidement. Normalement, il faut couler le béton de chanvre dans une structure en bois par la technique du banchage ou par projection. Le béton est humide et il faut donc attendre avant d’appliquer les enduits. Avec les blocs, les délais sont écourtés et la mise en œuvre peut se faire à plus grande échelle.

Les blocs se présentent sous la forme de parpaings ou de panneaux à disposer. Tu peux les utiliser pour doubler tes parois : ils sont très efficaces pour l’isolation thermique des murs, surtout dans les vieilles bâtisses en pierre. Ils peuvent aussi servir pour monter des cloisons non porteuses ou comme isolant de sol.

L’isolation par le chanvre : pourquoi c’est écologique ?

Je te le dis depuis le début de cet article, le chanvre est un matériau écologique idéal en construction. Pourquoi ça ?

  • En premier lieu, il faut savoir que le chanvre est une plante locale. C’est très facile à cultiver et la filière de production française est en pleine essor. En choisissant ce matériau naturel pour ta maison, tu fais appel à un circuit court qui va limiter les émissions de CO2. Premier point.
  • Ensuite, le chanvre est un dur à cuire qui pousse dans toutes les conditions, sans qu’on ait besoin de l’arroser ni de le traiter chimiquement. Pas de gâchis d’eau, cette denrée précieuse qu’il devient urgent d’économiser, et pas de pesticides. Merci pour la planète !
  • Le chanvre dans l’habitat, on l’a vu, ce sont des économies d’énergie. On pousse moins les radiateurs ; on évite les rejets d’air chaud en extérieur dus aux climatiseurs. À l’heure du réchauffement climatique, ça n’a pas de prix.
  • Les panneaux en laine de chanvre sont réutilisables ou compostables en fin de vie ! Peut-on en dire autant de la laine de verre ? Pas sûr, car ce matériau est souvent considéré comme trop coûteux à retransformer. Quant au béton de chanvre, il est constitué lui aussi de composants naturels qui ont un impact beaucoup moins douloureux sur l’environnement en fin de vie. Encore un point pour le chanvre.

Bref, ce matériau biosourcé n’a que des avantages. Il t’offre un confort thermique et acoustique inégalé au quotidien. Il allège ta facture d’électricité ou de gaz. C’est un matériau écologique et recyclable qui a un impact réduit sur l’environnement. Tu es convaincu ? Alors, lance-toi en commençant par apprendre les techniques de base de l’enduit à la chaux et teste l’isolation par le chanvre dans ta maison !

Article écrit par Marie Tétart. Merci à Gautier de m’avoir fait découvrir cette plante merveilleuse qu’est le chanvre !

​Laisse un commentaire :

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

​Autres articles passionnants :

suscipit libero ante. massa tempus velit, venenatis vel,